vendange dans les années 60

La famille Sperry-Kobloth veille personnellement à chaque opération du travail dans les vignes aux vendanges à la main, et de la vinification à la mise en bouteilles. Vignerons récoltants, nous vinifions exclusivement notre propre récolte. Après 45 années de métier la famille SPERRY-KOBLOTH s’inscrivant dans la continuité d’un patrimoine de plusieurs générations est heureuse et fière de constater que nos vins sont toujours aussi appréciés et intemporels.

Nos vignes sont toutes situées à Blienschwiller et aux alentours, où le sol est de la roche à dominante granitique à 2 micas. Les vignes profitent de la protection de l’Ungersberg qui a plus d’une fois évité que les grêles anéantissent le vignoble.

L'Ungersberg et les vignes

Depuis plusieurs générations la famille Sperry-Kobloth pratique une viticulture raisonnée, engagement de vins secs, fruités, équilibrés, dans le respect de l’environnement et de l’authenticité. Nous labourons toujours nos sols pour éviter l’emprise de produits chimiques. Tous nos vins sont vieillis dans des foudres en chêne avant la commercialisation. Nous maintenons un juste équilibre entre tradition et modernité dans le respect de notre culture.

Un domaine entre tradition et modernité qui vous accompagne pour trouver la bouteille qui sublimera vos tables.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Extraits de 45 ans d’histoire :

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Historique de Blienschwiller

Petite Histoire de notre Commune

Le nom de BLIENSCHWILLER entre dans l’histoire de façon certaine en 823 sous le nom de BODOLESVILLARE ou PLEANNUNGOVILLARE mais c’est ce dernier qui est à l’origine du nom actuel .Nous apprenons que l’ Évêque de STRASBOURG et ERCHANGART ( père de l’impératrice RICHARDE ) échangèrent des biens et cela ne fait aucun doute que c’était des vignes (le GRAND CRU WINZENBERG était déjà recouvert de ceps!).

Dès le MOYEN AGE , les vins de BLIENSCHWILLER sont connus en effet en 1195 le PAPE CÉLESTIN confirme les possessions de VINEUS IN BLIERSWIRLE . Mais les temps ne furent pas toujours aussi tranquille . Aux entrés du village on peut observer les effigies du BUNDSCHUH ( chaussure à lacets)  une poignée d’homme lance depuis la foret de l’UNGERSBERG  une insurrection  en prenant le nom de BUNDSCHUH . Ils exigeaient l’abolition du servage et, des impôts . Hélas la révolte fut  un échec et les peines furent très sévères.

Détruite lors des guerres de religions ,ravagée par  un incendie en 1911 , la commune a su se relever. Aujourd’hui , nous sommes 39 exploitants qui vivent de la viticulture et qui défendent leur travail.

Ce n’est pas par hasard que les habitants de  BLIENSCHWILLER  sont appelés les “WESCHPIE”  LES GUÊPES.

Nous avons toujours eu un esprit combatif et un besoin d’unité.